Le Lieutenant Nissim de Camondo
Correspondance et journal de campagne, 1914-1917

Éditions du musée des Arts Décoratifs / 2017 / 190 × 270 mm / 272 pages / broché.
Prix Charles Dollfus 2018.

Pour le centenaire de la disparition de Nissim de Camondo, pilote aviateur mort en combat aérien en 1917, le musée des Arts Décoratifs relate, dans cette publication, ses trois années de guerre, à travers sa correspondance et son journal de campagne.

Pour ce catalogue, je me suis plongée dans l’esthétique de tous les documents, lettres et photographies issues des archives du musée Nissim de Camondo afin de concevoir un objet singulier. J’ai cherché par les matériaux à retranscrire en profondeur une réalité et une intimité vécue. En voici les ingrédients:
— Des cahiers images qui reproduisent l’esthétique de l’album photo qu’avait constitué Moïse de Camondo après la mort de son fils.
— Un papier de couverture matiéré reprenant la texture des enveloppes de l’époque. Bleu de la couleur des uniformes et des cartes-lettres fournis par l’armée.
— Un papier intérieur, ivoire extrêmement fin, en référence au papier mousseline utilisé par Moïse de Camondo pour retranscrire les lettres de son fils.
— Les trois couleurs nationales avec le fil rouge de reliure, la couverture bleue, le papier
— Une pagination accompagnée de la date, ce qui nous permet de nous repérer mois par mois dans l’avancée de la guerre.
— des éléments typographiques extraits des documents officiels de l’époque
— la plaque d’immatriculation de l’armée de Nissim.
— Le quadraat Sans pour toutes les lettres, caractère sans sérif humaniste à l’aspect très classique
Le quadraat sans Condensed pour le journal de campagne qui fait écho à une écriture faite dans l’urgence, sur une largeur de colonne étroite reprenant la largeur de son petit calepin
Le quadraat (avec sérif) pour tous les textes apportés aujourd’hui qui ne sont pas retranscrits (notes de bas de page, chapeaux… )
— L’ouvrage broché, extrêmement souple, dont l’esthétique et le format nous rappelle celui d’un carnet ce qui permet également une lecture facile.